ALFA ROMEO

Giulia QV Quadrifoglio

Description

Une berline survitaminée, les allemands s’en chargent depuis pas mal d’années avec le trio mythique et infernal des RS4, M3 et C63.

En revanche, dans le premium italien, à part Maserati avec les Quattroporte, très typées GT où seul le V8 Ferrari venait faire la différence, il n’y avait pas grand chose à se mettre sous la dent.. En tout cas depuis le retrait de la 156 GTA en 2006 encore une fois typée GT mais au comportement sportif et au V6 légendaire, on aura eu une période de 10 longues années où on avait au catalogue uniquement l’Alfa 159. Et là encore, le choix était limité ! Alfa la proposait dans sa déclinaison « sportive » en finition Ti,  soit avec un V6 Australien ennuyeux, lourd et pas spécialement fiable, soit sur les dernières années de production avec le très bon  4 cylindres TBI de 200 chevaux. L’un ou l’autre n’apportait pas spécialement de folie, en tout cas, ne permettait pas de rivaliser avec une des allemandes citées plus haut, ni même face à une 325i business édition de base d’ailleurs.

Il aura donc fallu attendre 2016, après quelques années de teasing sur le fameux « retour » d’Alfa pour voir apparaître la fameuse Giulia dont le nom n’était pas inconnu dans les années 70 et qui laissait donc présager quelque chose de bon !

La recette est simple, les italiens ont pris le V8 de la 488 de chez Ferrari, ils y ont retiré 2 cylindres, ils ont essayé de l’alléger au maximum (baquets carbone, capot carbone, lame carbone..) et ont intégré tout ça sous une carrosserie au dessin latin qui vient bousculer le design qu’on a l’habitude de voir outre-Rhin.

Malgré ses 1.6t, l’Alfa se montre très agile, le train avant est soudé au sol, l’arrière est joueur et ses qualités lui ont permise de prendre le meilleur temps au tour dans la catégorie des berlines sur le Nurb’ à sa sortie.

Le 0 à 100 se fait en 3,9s, plus de 300km/h en pointe, le tout aidé par 2 turbos et une boite ZF impressionnante.

Notre exemplaire est équipé des rares baquets carbone, du fameux Rosso Competizione et des surpiqures vertes et blanches en hommage au trèfle qui trône sur les ailes.

Configuration :

Rosso Competizione / Cuir Alcantara noir / Baquets carbone

Options & Equipements :

– Aides au stationnement avec caméra de recul

– Climatisation automatique bi-zone

– Eclairage Bi-Led

– Bluetooth / USB

– GPS

– Modes de conduite DNA + Track

– Baquets carbone

 

La Giulia sort de révision en Novembre 2022, rien n’est à prévoir, disponible de suite et garantie 12 mois. Reprises possibles

 

 

Couleur extérieure

Rosso Alfa

CV/CO2

510 ch

Kilometrage

40300 km

Date

29/11/2016

Nous contacter

Cette voiture vous intéresse, vous avez besoin de renseignement supplémentaire ?

Antoine Colleu

Commercial chez ForeverYoung™

Julien Vilette

Commercial chez ForeverYoung™

Découvrez notre Instagram

Découvrir
Logo footer